Quatuor Rapsodie

C’est dans le creuset qu’est le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM) que Mathilde Potier, Manon Philippe, Benjamin Beck et JooYeon Choi se rencontrent pour former le quatuor Rapsodie. C’est une véritable alchimie : un amour immodéré pour la musique, la curiosité de se confronter à tous les répertoires et le plaisir infini de jouer ensemble qui les a réunis autour des possibilités incroyables du quatuor à cordes.

Les jeunes artistes fondent leur ensemble en 2010, et rentrent immédiatement au CNSM de Paris dans la classe de Jean Sulem (altiste du quatuor Rosamonde) et de Haruko Ueda. Conjuguant leurs conseils et un rare enthousiasme, ils jouent très vite en concert, en quatuor ou avec d’autres musiciens au grand salon des Invalides, lors du festival Jeunes Talents à l’Hôtel de Soubise à Paris ou à la Grande Galerie de Bruxelles.

 Mathilde Potier, violon

Q2Née en France en 1991, Mathilde Potier débute le violon à l’âge de sept ans, au Conservatoire de Nice. Elle obtient un Premier prix avec félicitations du jury à l’âge de onze ans, ainsi qu’un Premier prix au CNR de Paris dans la classe de Suzanne Gessner deux ans après. Elle intègre le Conservatoire de Paris (cnsmdp) à l’âge de 13 ans afin de poursuivre ses études avec Patrice Fontanarosa et en sort diplômée en 2007 Mention Très Bien .Elle termine actuellement son cycle Master dans ce même établissement dans la classe de Roland Daugareil. En parallèle, Mathilde obtient une licence de musicologie à Paris IV (Sorbonne).

Sa curiosité musicale l’a amené à participer à des master classes avec I.Haendel, S. Accardo, M. Fuks, A. Roussin, B. Pasquier, M. Coppey, I. Golan, V.Mendelssohn. Elle a aussi eu l’opportunité de jouer avec l’ensemble Irftercontemporain sous la direction de Susanna Malkki ainsi qu’avec l’orchestre de Radio France sous la direction de Peter Eôtvôs ainsi que de Myung-Whun Chung. Actuellement elle est le Violon Solo de l’orchestre du CNSM sous la direction de Zsolt Nagy. Elle a aussi joué en temps que concertiste avec l’Orchestre de Cannes, Saint-Raphaël.

Grande amatrice de musique de chambre elle a déjà accumulé de nombreuses expériences dans diverses formations (trio, quatuor avec piano, sonate, quintette avec piano) et s’intéresse à tous les répertoires. En septembre 2010 Mathilde fonde le Quatuor Rapsodie avec ses amis Benjamin Beck, Manon Philippe et Joo-yeon Choi sous la direction de Jean Sulem.

 Manon Philippe, violon

Manon Philippe est née à Perpignan en 1991. Après une brève initiation à l’alto, elle débute le violon à 9 ans au CRR de Perpignan auprès deLucie Carton, Christian Rouquié et Alexandre Bendersky. Elle remporte à 11 ans le Premier prix et le Prix de la ville du Concours national de Lempdes. Après 5 ans d’études, elle obtient son Prix (DEM) de violon ; elle a alors l’occasion de se produire à plusieurs reprises en soliste, accompagnée par l’Orchestre Perpignan Languedoc Roussillon. Elle a également participé en soliste à la création du double concerto pour violon et violoncelle de Xavier Benguerel lors du festival de la Porta Ferrada en Espagne. A 14 ans, elle entre en cycle supérieur au CRR de Paris dans la classe de violon de Suzanne Gessner. Elle y suit également les cours de musique de chambre de Luc-Marie Aguera (du Quatuor Ysaye).

Actuellement en seconde année de master au Conservatoire de Paris (cnsmdp) dans la classe de Roland Daugareil, Suzanne Gessner et Serge Pataud, Manon s’investit dans la musique de chambre, notamment le quatuor à cordes (cours de Jean Sulem et Marc Coppey). Elle a pu bénéficier de masterclass avec de grands chambristes comme Richard Young, Peter Cropper, Stephan Picard ou Hatto Beyerle (Alban Berg Quartet).

Benjamin Beck, alto

Q3Né en 1990, Benjamin Beck travaille avec Michel Michalakakos au Conservatoire de Boulogne avant d’être admis à 16 ans à l’unanimité au Conservatoire de Paris (cnsmdp) dans la classe de Jean Sulem. Actuellement en Master d’alto, il est également depuis cette année dans deux cycles supérieur de musique de chambre, chez Marc Coppey et Jean Sulem. Lors de sa première participation à un concours international, il gagne en 2006 à Lianes le Premier prix et le Prix spécial. Il obtiendra de nombreuses récompenses dans différents concours, dont le Concours international de cordes d’Epernay, le Concours international de cordes de Kichompré, la Forbesfest Compétition à Saint Andrews. Dernièrement, il a obtenu un prix spécial à la Beethoven Hradec Compétition et un prix de musique de chambre à l’académie Ravel de Saint-Jean-de-Luz.

Très curieux et ouvert d’esprit, il suit de nombreux enseignements en plus de l’alto au Conservatoire, dont l’harmonie, la musique ancienne et l’arrangement, et met en application ces enseignements dans divers projets, dont dernièrement une transcription pour alto et harpe du Winterreise de Schubert.

Ses expériences musicales l’amènent à se produire en récital, dans différentes formations de musique de chambre et en orchestre. Il donne ainsi de nombreux concerts, et participe à plusieurs festivals, dont le Festival des Asturies, le Festival de Gérardmer ou celui du Conservatoire de Paris. Il se perfectionne aujourd’hui auprès de Kim Kashasian à Boston.

Joo Yeon Choi, violoncelle

Q4 Joo Yeon Choi est née en 1988 à Busan en Corée du sud. Elle commence le violoncelle à l’âge de 5ans. En 2000, elle remporte le Premier prix au concours Séoul Symphony Orchestra, ce qui lui donne l’occasion de jouer en soliste avec cet orchestre. En 2003, elle finit ses études à la Yewon School et remporte en 2004 le prix du Concours de musique de chambre de Séoul. Elle travaille jusqu’en 2006 avec Sung-Won Yang à la Séoul Art High School.

Elle intègre la classe de Philippe Muller au Conservatoire de Paris (cnsmdp) en 2006 – cette même année, elle sera demi-finaliste au Concours Lutoslawski. En 2008, l’Académie Maurice Ravel lui décerne un prix pour son interprétation dans les Sonates de Beethoven. Elle a été invitée à donner les récitals à Hossegor, au centre culturel coréen, à la-Roche-Sur-Yon. En 2009, elle obtient son diplôme de Licence avec la mention « Très Bien » au Conservatoire de Paris (cnsmdp). Elle partage la scène avec des artistes prestigieux tek qu’Arto Noras, Frans Helmerson, Philippe Muller, Ivan Monighetti ou François Salque, Itamar Golan, Bruno Pasquier, Daria Hovora, Hae Sun Kang, Vladimir Mendelssohn , Michel Strauss , le Quatuor Julliard, Ralph Kirshbaum, Gary Hoffman, Peter Cropper , Arto Noras, Frans Helmerson, Peter Bruns, Annsi Karttunen.